*Temps de Lecture : 2mn30

Avec le confinement, on voit un déferlement de défis, challenges, entraînements haute intensité…apparaître sur les réseaux sociaux.

Ça devient « une foire d’empoigne », la course au « toujours plus » ; en oubliant totalement les FONDAMENTAUX DE L’ENTRAINEMENT.

Comme toute activité, l’entrainement physique a ses bases, ses préceptes fondamentaux, que l’on ne devrait compromettre SOUS AUCUN PRETEXE, même en période de confinement.

Pour t’aider à mieux les comprendre, en voici quelques-uns :

  • MAÎTRISE TECHNIQUE:

Maîtriser la gestuelle et/ou les exercices est la base de la pyramide pour éviter tous risques de blessures à court, moyen ou long terme, mais aussi pour l’efficacité sur ton physique.

L’exemple le plus flagrant sont ces dizaines, centaines et parfois plus de squat, pompes, abdos, etc… sans aucune activation musculaire des muscles moteurs…DOMMAGE ! Beaucoup d’efforts pour peu de résultats.

  • LA PROGRESSIVITÉ :

Ce principe relève tout autant de la physiologie, de la pédagogie que du bon sens. Ce principe est souvent  bâclé au profit du « Moi ce que je veux c’est juste transpirer et brûler des calories ».

  • LA CONTINUITÉ :

Tes progrès passent par une persévérance sur le plus ou moins long terme, en gardant à l’esprit que tout progrès acquis trop rapidement est instable et que la solidification passe par la répétition et la ténacité dont tu feras preuve semaine après semaine.

  • LA VARIÉTÉ :

La variété est un des paramètres qui a tendance à motiver le plus certains sportifs, car elle permet à la routine de ne jamais s’installer et de toujours surprendre le corps. Ce principe doit être complémentaire des autres car l’objectif est d’avoir le bon compromis entre rigueur et variété.

  • L’ONDULATION :

L’ondulation doit se faire en alternant le volume de travail, les charges et/ou les exercices tout en respectant les paternes de bases.

Par exemple : On ne remplace pas des tractions (Paterne de tirage vertical) par des pompes (Paterne de répulsion horizontale) !

  • LE COUPLE CHARGE/RECUPERATION :

« Progresser c’est récupérer »

« Programmer un entraînement c’est aussi programmer la récupération au cours de la séance, entre deux ou plusieurs séances, etc… »

La Science nous a appris que la plupart des adaptations physiologiques se passent pendant les périodes de récupération et surtout pendant le sommeil.

 

Nous ne sommes pas encore sortis de ce confinement et l’ouverture des salles d’entraînement n’est pas du tout certaine avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois…

Nous te conseillons donc de ne plus t’éparpiller et d’avoir un plan de base solide comme par exemple :

  • Trois entraînements fixe par semaine (tu peux t’appuyer sur nos programmes BODYWEIGHT TRAINING et/ou DUMBELL), et si tu veux t’amuser, tu peux rajouter un ou deux WOD/CHALLENGE, tout en gardant à l’esprit que tu pourrais peut-être profiter de cette période pour t’entraîner autrement ! Travailler par exemple ta mobilité, améliorer ton gainage, ton endurance fondamentale etc…

Ne perds plus ton temps, identifie tes priorités, et au besoin contacte nous, on t’aidera dans la mise en place d’une stratégie d’entrainement cohérente.

Bibliographie :

*La bible de la préparation physique de Didier REISS et Dr Pascal PREVOST Edition @mphora

*Méthode CrossTraining de Aurélien BOURSSAL-DERVAL et Séphane GANNEAU Edition 4Trainer